Pour Alliance Sud, les méthodes proposées par Ecopop sont inadaptées pour lutter contre la surpopulation. [Arindam Dey]
Le 12h30

Plusieurs ONG élèvent leur voix contre les exigences d'Ecopop

5 min. - le 28 août 2014

Informations

Les pays en développement n'ont pas besoin de davantage de moyens de contraception. Ce jeudi matin à Berne, les ONG d'Alliance Sud et l'organisation Santé sexuelle suisse sont venues dire leur opposition aux exigences de l'initiative Ecopop, qui veut que la Suisse consacre 10% des montants de l'aide au développement au planning familial. Le 30 novembre prochain, le peuple suisse se prononcera sur cette initiative, qui veut limiter l'augmentation de la population helvétique due à l'immigration à 0,2%, mais aussi limiter la croissance de la population mondiale. Ces exigences sont absurdes, selon ces ONG, et contreviennent aux droits fondamentaux des familles et ratent leur cible.

Par Esther Coquoz, avec l'interview de Géraldine Savary, conseillère aux Etats socialiste vaudoise et membre du conseil de fondation de Santé sexuelle suisse.