Les pays les plus affectés par la consommation excessive de sable se trouvent en Asie et en Afrique. [Minette Lontsie - ONU]
Versus-penser

Pénurie de sable: un défi mondial

39 min. - le 5 février 2018

Informations

Nous avons tendance à considérer que le sable est, comme lʹair, une ressource inépuisable: il nʹen est rien!
Le sable est la deuxième ressource la plus utilisée après l'eau. Il faut 200 tonnes de sable pour construire une maison individuelle, 30 000 tonnes pour faire un kilomètre de route. La Chine durant ces 4 dernières années a consommé autant de sable que les Etats-Unis en un siècle. Le sable rentre également dans la composition du verre, des composants électroniques tels que les ordinateurs, smartphones, mais aussi dans la composition des cosmétiques, des plastiques, des panneaux solaires et même dans l'agro-industrie. Après avoir pris du sable sur terre, dans nos rivières et exploité nos plages, on lʹextrait en mer; le sable du désert étant trop fin. Conséquences: érosion accélérée des côtes, recul des plages et écosystèmes marins altérés.
Avec en direct Pascal Peduzzi, directeur scientifique du GRID-Genève (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) et professeur au Département de Géographie et Environnement et Christian Buchet, directeur du Centre dʹétudes et de recherche de la mer de lʹInstitut catholique de Paris. Il est l'auteur du "Livre noir de la mer" et de "La grande histoire de la mer".
A lire: "Livre noir de la mer", Christian Buchet, éditions du moment
Du même auteur: "La grande histoire vue de la mer", Christian Buchet, éditions du cherche midi
Par Sarah Dirren, et la collaboration de Nicole Corpataux