"Paysage suisse" d'Alexandre Calame, 1830. [DP]
Helvetica

Paysages suisses entre sublime et mythe alpestre (5/5)

6 min. - le 22 mai 2015

Informations

Façonné depuis la Renaissance avec un regain de vigueur au 18e siècle, le mythe alpestre est devenu indissociable de l’imaginaire helvétique, notamment grâce aux peintres Wolf, Calame ou Hodler.

Mêlant découvertes scientifiques, peinture sur le motif et publicité touristique, les représentations des montagnes suisses ont forgé une culture spécifique encore très active aujourd’hui et expriment également une grande palette sonore par le cor des alpes, les sonnailles et les chants.