Marc Johnson, quand la contrebasse sort de l'arc-en-ciel. [Emrah Guney / ANADOLU AGENCY - AFP]
L'écho des pavanes

"Overpass" de Marc Johnson, quand la contrebasse sort de l'arc-en-ciel

15 min. - le 28 septembre 2021

Informations

Marc Johnson est arrivé dans le même arc-en-ciel que Bill Evans: l'expérience fut forte pour le célèbre pianiste comme pour le contrebassiste de 25 ans qui commençait une carrière fulgurante. Nous sommes en 1978. 40 ans plus tard, et une discographie riche et exploratoire, Marc Johnson prend le temps de méditer seul avec sa contrebasse. Des moments de musique à forte intériorisation mais facile à partager, parce que le message est fort et accessible. Comme ses lignes de basses avec les plus grands noms du jazz. "Overpass", la passerelle, paraît chez ECM, "LE" label de jazz européen dirigé par un autre contrebassiste -Manfred Eicher- qui a su capter les plus grands noms de la contrebasse en solo. A 68 ans, Marc Johnson signe son premier disque seul, à l'apogée de la sagesse et de la poésie. Pour Ivor Malherbe, il se pourrait que cet opus soit votre meilleure porte d'entrée dans le monde du monologue à la contrebasse.

http://www.marcjohnson.net/
https://www.ecmrecords.com/