Des Cadiens réunis autour du français à Marksville. [Cerise Maréchaud]
Détours

Nous, les Cadiens: les mots pour le dire

56 min. - le 4 novembre 2015

Informations

En 1950, un demi-million de personnes parlaient le français en Louisiane. Aujourd'hui, ils sont moins de 150'000. Dès 1916, l'anglais était imposé à l'école et le français violemment puni.

Peu à peu, des générations de Cadiens ont perdu leur langue originelle. Qui le parle encore aujourd’hui dans le sud des Etats-Unis?