Guillaume Farel (1489-1565). [Roger Viollet / AFP]
Culte

Neuchâtel: les excès de Guillaume Farel et un vote très serré

6 min. - le 29 octobre 2017

Informations

Sitôt passé à la Réforme, Berne va envoyer des émissaires pour propager la nouvelle foi, notamment à Neuchâtel. Le bouillonnant Guillaume Farel va multiplier les provocations, allant jusqu’à écraser des hosties durant une messe ou pousser la population à détruire toutes les statues de la Collégiale. Alerté par les autorités neuchâteloises, Berne s’inquiète de ces troubles à l’ordre public. Alors que le grand canton n’organise de vote que lorsqu’il est sûr de l’emporter, Berne convoque en toute urgence une réunion des bourgeois de Neuchâtel. Le 23 octobre 1530, la ville se rallie à la Réforme, à 18 voix près.

Autres épisodes