Mulatu Astatke. [Julie Henoch]
Magnétique

Mulatu Astatke, chercheur devant l'éternel

27 min. - le 18 octobre 2018

Informations

Dans les années 70, il fusionne le jazz et les musiques traditionnelles éthiopiennes. Un certain silence médiatique sépare cet âge d’or de sa redécouverte par le monde occidental, en 2005, grâce au film "Broken Flowers" de Jim Jarmush, qui utilise sa musique comme un personnage à part entière.
Mais ce multi-instrumentiste de formation scientifique, chercheur devant l’éternel, ne s’est jamais arrêté. Il n'a cessé d’expérimenter, de vouloir comprendre et faire connaître la richesse des musiques et instruments africains. Mi-septembre, quelques jours après le Nouvel an éthiopien, Julie Henoch a rencontré Mulatu Astatke aux Bains des Pâquis à Genève, le jour de son concert au Théâtre du Léman, dans le cadre de la tournée célébrant ses 50 ans de carrière.