Mathieu Menghini lors du Prix Suisse de théâtre 2017 [Adrian Moser - Adrian Moser]
La vie à peu près

LVAP Mathieu Menghini, passeur de culture

54 min. - le 27 décembre 2021

Informations

Mathieu Menghini, bientôt 50 ans, a vécu plusieurs vies. D’abord militant, parlementaire, puis directeur de trois théâtres romands (le Théâtre du Pommier à Neuchâtel, le Théâtre du Crochetan à Monthey, le Forum Meyrin, près de Genève), rôles qu’il quitte pour enseigner à la Haute école spécialisée de Suisse romande. Et enfin, ce sera la création de l’Université populaire nomade La Marmite.
En 2019, la Fondation Leenaards lui a remis son prix culturel. Le jury l’a décrit ainsi: «Une personnalité culturelle au parcours d’exception », rappelant qu’«il n’a eu de cesse de tisser des liens entre les personnes et les arts tout au long de son parcours». Toujours généreux de son regard, de ses connaissances, il a été également chroniqueur sur Espace 2, dans les Matinales, il l’est toujours pour le journal Le Courrier.

Mathieu Menghini nous accueille dans son antre ensoleillé, à Ferney-Voltaire, pour visiter avec lui son enfance, son passé et retracer ensemble son très riche parcours.


1/5: « Dans chaque «je» il y a un «nous»
Mathieu Menghini est en homme de convictions, et la visite de son appartement, par laquelle commence notre rencontre, nous permet un face à face avec des objets, des images qui résonnent toujours avec ses engagements et ses fidélités. Un Bertold Brecht géant sourit, un cigare aux lèvres, des livres tapissent les murs, chaque photo est un rappel, un regard encourageant de ses inspirateurs.
Musique: Michel Jonasz, Les Vacances au bord de la mer

Autres épisodes