Des migrants principalement nigériens se dirigent vers la Libye depuis Agadez, au Niger, lundi 4 juin 2018. Des migrants de toute l'Afrique subsaharienne (Mali, Gambie, Guinée, Côte d'Ivoire, Niger et autres) font partie de la migration de masse vers l'Europe, certains fuyant la violence, d'autres espérant simplement gagner leur vie. [Jerome Delay - Keystone/AP Photo]
Histoire vivante

Libye: histoire d'un pays déchiré (3/5)

29 min. - le 29 septembre 2021

Informations

Sara Creta travaille à Karthoum au Soudan et est la réalisatrice du documentaire "Libye, les centres de la honte", à voir dès maintenant en cliquant ci-dessous .
Ce film montre les conditions inhumaines dans lesquelles les réfugiés et migrants subsahariens sont kidnappés, détenus, rackettés, violés, torturés et résuits en esclavage dans des centres de détention de Tripoli et dans le reste du pays… Des femmes, des enfants et des hommes, pris au piège entre les passeurs et les garde-côtes libyens. Ils les utilisent pour en tirer de l'argent ou du pouvoir.

Photo: des migrants principalement nigériens se dirigent vers la Libye depuis Agadez, au Niger, lundi 4 juin 2018. Des migrants de toute l'Afrique subsaharienne (Mali, Gambie, Guinée, Côte d'Ivoire, Niger et autres) font partie de la migration de masse vers l'Europe, certains fuyant la violence, d'autres espérant simplement gagner leur vie.(© Jerome Delay/Keystone/AP)

Autres épisodes