Les Echos de Vacarme - Féminicides: On ne naît pas femme, on en meurt [sdecoret / Vacarme - Depositphotos / RTS]

Les Echos de Vacarme - Féminicides: On ne naît pas femme, on en meurt

En Suisse, un homme tue son épouse, sa partenaire ou son ex-partenaire toutes les 2 à 3 semaines. Le plus souvent, ces féminicides sont lʹaboutissement dʹune longue série dʹactes de violence conjugale. Comment comprendre les mécanismes en jeu dans ces violences ultimes? Comment prévenir ces meurtres et protéger les femmes et les enfants? Comment accompagner les hommes violents avant quʹils ne mettent en danger leur entourage? Quels mots utiliser pour qualifier ces violences particulières liées au genre?
Emission en nouvelle diffusion.

5 reportages de Nicole Duparc
Réalisation: Didier Rossat
Production: Laurence Difélix

Invités:
Dre Faten Khazaei,
Chargé d'enseignement en études genre à lʹUniversité de Neuchâtel
&
Emmanuel Escard,
Médecin-adjoint responsable de lʹUnité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence aux Hôpitaux universitaires de Genève
Les Echos de Vacarme - Féminicides: On ne naît pas femme, on en meurt