Le fondateur et CEO de la société en faillite Swiss Space Systems (S3) Pascal Jaussi, ici en 2013. [Sandro Campardo - KEYSTONE]
Le 12h30

Le soutien financier à S3 était légal, mais l'Etat de Vaud aurait dû mieux s'informer

1 min. - le 29 juin 2017

Informations

Le Conseil d'Etat vaudois n'était pas dans l'illégalité en octroyant une aide de 500'000 francs à la société en faillite Swiss Space System (S3), conclut jeudi le Contrôle des finances vaudois. Mais il estime que l'Etat aurait dû mieux s'informer.