Le sensor journalism combine le journalisme mobile, le Do It Yourself et la science citoyenne. [agsandrew - Depositphotos]
Médialogues

Le sensor journalism ou la "captologie citoyenne"

19 min. - le 11 janvier 2020

Informations

Tout un chacun peut aujourd'hui capter une foule de données, avec son smartphone ou via des micro-capteurs artisanaux. Ce sont ces données qui sont utilisées dans le sensor journalism, qui combine le journalisme mobile, le Do It Yourself et la science citoyenne. Les champs d'application sont multiples, en cas de catastrophes ou d'attentat par exemple, ou encore en matière environnemental, pour effectuer des mesures de proximité et individuelle de la qualité de l'air. Interview de la sociologue des usages numériques Laurence Allard, maître de conférences à l'Université de Lille et chercheuse à l'ICRAV (Institut de recherche sur le cinéma, l'audiovisuel et les nouveaux médias) de l'Université Paris 3, également cofondatrice de l'association de science citoyenne "Labo citoyen".

Autres épisodes