Le salut nazi en public ne représente pas une discrimination raciale selon le TF. [Dmitry Kostyukov]
Le 12h30

Le salut nazi n'est pas forcément punissable

3 min. - le 21 mai 2014

Informations

Un salut hitlérien n'est pas toujours punissable. Le Tribunal fédéral a acquitté un néonazi qui avait tendu son bras devant lui lors des manifestations d'extrême droite au Grütli en 2010. L'homme avait été condamné par la justice uranaise pour discrimination raciale. Pendant le récit du serment du Grütli, extrait du "Guillaume Tell" de Schiller, il avait fait le salut hitlérien durant une vingtaine de secondes. Or le TF n'y voit pas matière à condamnation et cela ne manque pas d'étonner.

Par Yves Terrani, avec l'interview de Philippe Kenel, avocat et président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) suisse.