Le procès du prince charmant. [Carmen Sage]
Le labo

Le procès du prince charmant

56 min. - le 8 mars 2020

Informations

Quʹen serait-il de la Belle au bois dormant dans une époque post #MeToo?

En novembre 2017, en plein dans la campagne #MeToo, lʹécrivaine anglaise Sarah Hall demandait lʹinterdiction de ce conte de fées dans l'école de ses enfants. Elle jugeait nécessaire de stopper la propagation des images machistes colportées par la figure "Prince charmant" qui sauve la belle endormie, en lʹembrassant sans son consentement.

Quelques mois auparavant, en octobre 2017, lors de la Nuit blanche à l'Hôtel de Ville de Paris, sʹétait organisé le "Procès de la Fiction".

Dans cette fiction documentée, David Christoffel vous propose de renverser la balance, et de sonder quelles histoires nous pouvons raconter pour ouvrir dʹautres imaginaires dématchisés.
Avec les interviews de Celine Curiol, Véronique Pittolo, Marine Ranouil, Vincent Cespedes, Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros

Ecriture et réalisation: David Christoffel

Avec les étudiants en droit et histoire de lʹart et les étudiants du collège de droit de lʹuniversité de la Sorbonne:
Alexia Colin (avocate de la défense), Agathe Lagaste (Princesse), Prune Lladser (marraine 1), Adèle Loiseau (procureur), Victor Métral (Prince), Léonie Rauch (avocate de la victime), Pauline Salmon (marraine B), Jeanne Selimi (policier gentil), Clotilde Thiéry (policier méchant et juge).

Une production du Labo, David Collin.