Une photo du journaliste Khaled Drareni, le 6 mars, acclamé par les manifestants après une première arrestation par la police. [Ryad Kramdi - AFP]
Tout un monde

Le journaliste Khaled Drareni paye de 3 ans de prison la couverture d’une manifestation du Hirak

3 min. - le 13 août 2020

Autres épisodes