Le syndicat Unia avait organisé une "flash mob" pour l'initiative syndicale pour un salaire minimum à 4000 francs le 13 septembre dernier à Lausanne. [Laurent Gillieron - KEYSTONE]
Le 12h30

Le Conseil des Etats ne veut pas d'un salaire minimum

1 min. - le 24 septembre 2013

Informations

Le Conseil des Etats rejette l'initiative populaire exigeant l'introduction d'un salaire minimum en Suisse. Malgré le spectre de la votation sur l'initiative 1:12 en novembre prochain, les sénateurs de droite estiment que le texte va trop loin en imposant une rémunération de 4000 francs par mois pour un plein temps. Le débat a duré trois heures, pendant lesquelles la gauche, unie, a dénoncé un partenariat social qui ne fonctionne pas. Par Esther Coquoz.