Le Doubs, rivière transfrontalière, autrefois fleuron de la biodiversité, est-elle condamnée à mourir dans lʹindifférence? Retour sur les bords du Doubs où "Prise de Terre" s'était rendu en septembre 2011. [Martin Ruetschi - KEYSTONE]
Prise de terre

La plainte du Doubs, 10 ans après

19 min. - le 14 mars 2020

Informations

A lʹoccasion des 10 ans de lʹémission, une fois par mois "Prise de terre" revient sur des sujets abordés et fait le point sur la situation 10 ans plus tard.
Le Doubs, rivière transfrontalière, autrefois fleuron de la biodiversité, est-elle condamnée à mourir dans lʹindifférence? Retour sur les bords du Doubs où "Prise de Terre" s'était rendu en septembre 2011.
A voir les paysages somptueux dans lesquels le Doubs s'écoule dans une apparente sérénité, on a du mal à réaliser à quel point la rivière est atteinte. Surmortalité des poissons et eutrophisation de lʹeau, la rivière est malade. Les causes de cette situation sont multiples. Exemple à quelques kilomètres de La Chaux-de-Fonds, vers le barrage du Refrain, avec le garde-pêche Patrice Malavaux et Lucile Solari.
Près de 10 ans après la diffusion de ce reportage, la situation s'est-elle améliorée ? En direct, les explications de Lucienne Merguin Rossé de Pro Natura Jura.