Corégone pris dans les filets d'un pêcheur professionnel. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Tout un plat

La pêche miraculeuse, mais quand?

23 min. - le 6 juin 2015

Informations

La position des pêcheurs professionnels des lacs romands et suisses est dans une inconfortable situation. Les températures de l’eau, sans cesse en décalage, empêchent la fraie des poissons et lever un filet ou une nasse devient une déception quotidienne ou presque. Nos filets de perche de cet été arriveront sans doute congelés des pays de l’Est, mieux vaut le savoir d’avance. Ils seront bons mais pas d’ici.

Nos eaux sont-elles malades ou seule la température qui fait le yoyo serait-elle en cause? Et comment un pêcheur professionnel qui a charge de famille trouve-t-il des solutions? Christophe Liechti, récent (6 années) et jeune pro à Villeneuve, nous éclaire sur cet état que l’on lui souhaite passager, mais qui a fait quitter des eaux lacustres certains pêcheurs, recyclés dans d’autres métiers…