Dans la sueur, il y a des sels, du sodium, du potassium et même de l’urée. [Gap - Depositphotos]
CQFD

La peau comme troisième rein

18 min. - le 20 mai 2019

Informations

Transpirer dans des bains chauds pour mieux supporter la dialyse, cʹest une méthode originale testée sur quelques patients au Service de néphrologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Les chercheurs se penchent sur la capacité de la peau à éliminer eau et sel par la transpiration.

Cécile Guérin s'est rendue au CHUV à la rencontre du néphrologue Menno Prujim. Le témoignage de Thomas Baka, un des patients participant à cette recherche.