Portrait du chef d'orchestre suisse Ernest Ansermet (1883-1969), vers 1956. [Leemage - AFP]
Versus-écouter

L'Orchestre de la Suisse romande, un alerte centenaire, avec la participation de François Hudry, historien de l'OSR 1/2

39 min. - le 14 mai 2018

Informations

Malgré un âge plus que respectable, l'OSR conserve à nos yeux cette part de "fragilité" d'une institution encore jeune. Pendant les 50 premières années de son règne sous la direction de son fondateur, Ernest Ansermet, l'orchestre a connu de nombreuses vicissitudes et au début des années 30, il fut même menacé de disparition.
En compagnie de François Hudry, l'un des meilleurs connaisseurs de l'histoire de l'OSR, ce sont 4 facettes qui sont décrites et qui définissent les particularités uniques de cette formation.
Dans la salle de concerts:
Ansermet ne fut pas nommé directeur de l'OSR en 1915, mais de l'Orchestre des Concerts d'abonnement. En trois ans et en pleine guerre, alors qu'il remplace Pierre Monteux mobilisé, à la tête des Ballets Russes, Ansermet parvient à créer une nouvelle formation.
Par Jean-Pierre Amann

Autres épisodes