Aldo Ferrari (syndicat Unia). [Didier kottelat - RTS]
Emission spéciale info

Jura: oui au salaire minimum, réactions d'O. Sandoz (FER) et d'A. Ferrari (Unia)

8 min. - le 3 mars 2013

Informations

La gauche a remporté une victoire éclatante dimanche dans le Jura. Les citoyens ont en effet accepté le principe des salaires minimaux, avec un total de de 54,25% de oui. Contre l'avis du gouvernement et du Parlement, une majorité de Jurassien-ne-s ont dit oui dimanche à l'initiative de la gauche "Un Jura aux salaires décents". Au nombre de voix, 11'198 votants ont accepté le texte et 9445 l'ont rejeté. La participation a atteint 38,14%. Les réactions d'Olivier Sandoz, directeur adjoint de la Fédération des entreprises romandes, opposé à l'initiative, et d'Aldo Ferrari, du syndicat Unia, favorable à l'initiative.