La couverture du livre "La saison des apparences. Naissance des corps d'été" de Christophe Granger. [Anamosa]
Versus-penser

Jouir, encore!: "L'emprise du corps" 4/5

41 min. - le 29 juin 2017

Informations

"Corps aimant, nu, souffrant ou maltraité: les historiens redécouvrent le corps à peu près partout! La crise du burkini en 2016 est venue rappeler combien la violence, les scandales et plus largement les luttes sociales ont eu une place centrale dans l'édification de cette évidence collective qui veut que l'été, on dévoile son corps, on l'expose, on l'oublie d'une manière qui n'appartient qu'à cette saison! Christophe Granger, enseignant-chercheur en histoire contemporaine, retrace ainsi la naissance des corps d'été. Il décrypte aussi, dans un autre registre, les transformations des manières de jouir, en particulier la naissance de la pornographie flagellante et les raisons pour lesquelles le goût du fouet a émergé comme sexualité spécifique.(source: Revue "Terrain" no 67)
Avec en direct Christophe Granger, enseignant-chercheur en histoire contemporaine à l'université de Strasbourg.
A lire: "La saison des apparences. Naissance des corps d'été", Christophe Granger, éditions Anamosa.
Et son article sur "Les prospérités du fouet", dans la Revue Terrain, no 67
Par Nicole Duparc, et la collaboration de Nicole Corpataux