Gabriella Cuanoud, adepte de la nage en eau froide. Ici à Morges devant le Léman. [Andréanne Quartier-la-Tente - RTS]
On en parle

Je me baigne dans le lac même (ou surtout) en hiver

17 min. - le 6 décembre 2021

Informations

C'est une pratique qui stimulerait la circulation sanguine, calmerait la douleur, renforcerait le système vasculaire et immunitaire et qui aurait un effet positif sur l'humeur. Andréanne Quartier-la-Tente a recueilli le témoignage de Gabriella Cuanoud qui nage dans le Léman plusieurs fois par semaine.

En compagnie de Mathieu Saubade, médecin du sport au CHUV de Lausanne, on détaille ensuite les bienfaits et les risques de cette activité.

Une nouvelle diffusion d'un sujet du 1er février 2021.