Dix ans après le double attentat perpétré en Norvège par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, l'ex-Premier ministre Jens Stoltenberg, alors salué pour sa réponse au massacre, s'est inquiété jeudi que la haine soit "toujours là". [BEATE OMA DAHLE - AFP]
La Matinale

Il y a 10 ans, les attentats d'Utoya en Norvège faisait 77 morts

18 sec. - le 22 juillet 2021