Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (gauche) et son homologue italien Luigi Di Maio lors d'une conférence de presse conjointe après leur rencontre à Rome, le 25 août 2020. Les discussions des deux ministres ont notamment porté sur l'initiative chinoise Belt and Road (BRI), ou "Nouvelle route de la soie". [MASSIMO PERCOSSI - EPA/Keystone]
Histoire vivante

Histoire des voies commerciales entre la Chine et l'Occident (4/5)

29 min. - le 2 septembre 2021

Informations

"Gagnant-gagnant", c'est l'argument massue de la diplomatie chinoise pour convaincre les Occidentaux de participer au programme titanesque de la nouvelle route de la soie. Une stratégie très ambitieuse que nous décryptons grâce à Frédéric Lasserre, géographe, professeur à l'Université Laval à Québec et chercheur à l’Institut québécois des Hautes études internationales

Photo: le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (gauche) et son homologue italien Luigi Di Maio lors d'une conférence de presse conjointe après leur rencontre à Rome, le 25 août 2020. Les discussions des deux ministres ont notamment porté sur l'initiative chinoise Belt and Road (BRI), ou "Nouvelle route de la soie". (© MASSIMO PERCOSSI/EPA/Keystone)

Autres épisodes