Vue d'une falaise et d'un chemin à l'île de Groix en hiver. [JGC - JGC]
Le labo

GROIX, UNE ÎLE EN HIVER

56 min. - le 20 mai 2018

Informations

S’il est une île en Bretagne qui est particulièrement chère à Jean-Guy Coulange, c’est bien l’ile de GROIX, l’île des hivers où l’homme de son, d’images et de mots revient pour la première fois avec des micros, cherchant à traverser, à reconstituer un paysage sonore familier. Groix, c’est un récit, accompagné de témoins, de sons et de mots-sons qui font chanter la langue, une façon poétique d’écrire la radio, et dans les sons le territoire d’une passion.

Avec, dans l’ordre d’apparition, les rencontres et les voix de l’artiste Patrick Le Corf, de Loïc Noiret, le pêcheur, de Jo Le Port, fidèle du bistrot Ti Bedeff, les voix aussi Loïc Le Maréchal, l’artiste boucher, de la libraire Anne Lebihan, de Bernard Vanoni, le guide, l’ami éclaireur, de Locmaria à Pen Men, et aussi les dessinateurs Medi et Willem Holtrop, / et la voix chantée de Jean-Christophe Jacques.

Une création radiophonique de Jean-Guy Coulange.
Mixage final de Marc Frochaux.
Une production du Labo, David Collin.


Je me souviens de nos premiers séjours dans la maison des gardiens de phare à Pen Men.
De cet homme qui s’est jeté de la falaise une nuit d’hiver.
Je me souviens de la petite maison "Bâbord" à Kervedan.
De la marée noire de l’Erika en 99.
Je me souviens du Tsunami dans l’océan indien en 2004 à la radio.
Sur une île, les nouvelles du monde semblent venir d’un autre monde.

Le chemin se mue en un autre chemin, identique, il longe, côtoie, verse, balise. Je marche, me remémore, mémorise ces bouts, trois cailloux, je commencerai par là, je recommencerai, quand j’arriverai, je me décrotterai et je poserai sur la table, presque rien.

JGC