Portrait de la révolutionnaire marxiste allemande Rosa Luxemburg (1870-1919). [LAPI - AFP]
Versus-penser

Figures dʹintellectuel.les: Rosa Luxemburg, socialiste sacrifiée

44 min. - le 22 juin 2018

Informations

"La route du socialisme - à considérer les luttes révolutionnaires - est pavée de défaites. Et pourtant cette histoire mène irrésistiblement, pas à pas, à la victoire finale! Où en serions-nous aujourdʹhui sans toutes ces "défaites", où nous avons puisé notre expérience, nos connaissances, la force et lʹidéalisme qui nous animent? "
Ce propos lucide a fait de Rosa Luxemburg, militante du SPD allemand puis fondatrice avec Karl Liebknecht de la Ligue Spartakiste, mouvement dʹextrême-gauche durant la Révolution allemande de 1918-19, une grande figure de la cause socialiste. Assassinée avec son camarade à Berlin le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg a cherché - comme Gramsci en Italie du fond de ses prisons - à penser le marxisme non pas en théorie seulement, mais par lʹaction. Un ouvrage collectif vient de paraître pour discuter lʹapport de ces deux révolutionnaires marxistes du siècle passé. Lʹopportunité de revisiter une pensée vivante qui entendait - selon Marie-Claire Caloz-Tschopp dans son article - attaquer de front le "noyau dur" du capitalisme et ses visées impérialistes et colonialistes, à la lumière des questionnements dʹaujourdʹhui.
Avec Marie-Claire Caloz-Tschopp, auteure de "Rosa Luxemburg: la découverte de lʹeffet boomerang de lʹimpérialisme et la liberté" in "Rosa Luxemburg - Antonio Gramsci, Actuels", sous la direction de Marie-Claire Caloz-Tschopp, Romain Felli et Antoine Chollet, préface dʹEtienne Balibar, Editions Kimé, 2018
Par Christian Ciocca, et la collaboration de Nicole Corpataux