Estelle Revaz [DR - DR]
La vie à peu près

Estelle Revaz, telle quʹelle

53 min. - le 16 mars 2021

Informations

Un nouveau disque, une présence quotidienne pour défendre la cause des musiciens. En ce début d’année, Estelle Revaz est sur tous les fronts. A 31 ans, la violoncelliste valaisanne s’impose, par la force de son talent et de ses convictions, comme une des artistes les plus en vue de la scène romande. Interprète flamboyante, la musicienne privilégie dans son art la musique de son temps, en dialogue avec les grandes œuvres du répertoire. Son nouveau disque, “Journey to Geneva”, est à l’image de sa vie: à la fois ancré dans le pays qui l’a vu naître et ouvert sur le vaste monde, privilégiant la surprise et la découverte. De quoi donner envie d’aller à sa rencontre, chez elle à Veyrier, pour découvrir, avec ses mots, avec sa fougue, le récit d’une vie aux saveurs épicées.


Estelle Revaz: De Paris à Cologne
2/5: A l’âge de 10 ans, Estelle Revaz déménage à Paris. Autre école, autre enseignement de la musique. Très vite, dans ce système bien plus compétitif et exigeant, la jeune violoncelliste montre des dispositions singulières. Et quand ses parents décident de revenir en Suisse, l’adolescente décide de rester seule à Paris, pour parfaire sa formation qui l’engage sur une voie de soliste professionnelle.

Choix musical: Richard Strauss, Eine Alpensinfonie, “Sonnenuntergang” (coucher de soleil), avec les Berliner Philharmoniker dirigés par Zubin Mehta (Sony, 1990)

Autres épisodes