Estelle Revaz [Troesch - Troesch]
La vie à peu près

Estelle Revaz, telle quʹelle

53 min. - le 15 mars 2021

Informations

Un nouveau disque, une présence quotidienne pour défendre la cause des musiciens. En ce début d’année, Estelle Revaz est sur tous les fronts. A 31 ans, la violoncelliste valaisanne s’impose, par la force de son talent et de ses convictions, comme une des artistes les plus en vue de la scène romande. Interprète flamboyante, la musicienne privilégie dans son art la musique de son temps, en dialogue avec les grandes œuvres du répertoire. Son nouveau disque, “Journey to Geneva”, est à l’image de sa vie: à la fois ancré dans le pays qui l’a vu naître et ouvert sur le vaste monde, privilégiant la surprise et la découverte. De quoi donner envie d’aller à sa rencontre, chez elle à Veyrier, pour découvrir, avec ses mots, avec sa fougue, le récit d’une vie aux saveurs épicées.


Estelle Revaz: Une enfance à Salvan
1/5: Née en 1989, Estelle Revaz grandit à 900 mètres d’altitude à Salvan, petit village de la vallée du Trient. Sa mère chante à l’opéra, son père enseigne la littérature classique. De quoi baigner, dès sa prime enfance, dans un climat artistique où la narration, le drame, occupent une place essentielle. A 6 ans, l’objet d’un choix sans équivoque, le violoncelle entre dans sa vie et ne la quittera plus.

Choix musical:
Final (“Sehr Lebhaft”) du concerto pour violoncelle de Schumann, par Nicolas Altstaedt, avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne, dir. Joshua Weilerstein (enr. Espace 2)

Autres épisodes