Image d'illustration de l’île de Tinos pour l'émission le LABO du 1er septembre 2019. [Benoit Bories - Benoit Bories]
Le labo

Deux créations orchestrées par Benoit BORIES, auteur, compositeur sensible, créateur de sons et de pièces radiophoniques.

56 min. - le 1 septembre 2019

Informations

Kilfinane heart songs.

Invité en décembre dernier à créer une composition sonore à l’occasion d’une résidence au festival d’art sonore Hearsay Audio Festival () en Irlande, Benoit Bories a vécu deux semaines dans ce village de 800 habitants. Sa création évoque le contraste entre des conditions de vie difficiles, autant par les conditions climatiques que sociales, et la chaleur d’une vie communautaire riche et nécessaire pour la survie collective. Cette pièce a été jouée une première fois le 7 avril en octophonie à l’occasion du festival Hearsay.

Traductions : Isabelle Watson
Avec les voix de Isabelle Watson et Marc Frochaux
Mixage final : Matthieu Ramsauer / Le LABO

Fisáei : ça souffle.

Sur l’île de Tinos, le vent est partout, c’est une matière qui s’impose naturellement dans une écriture sonore touchant à ce petit bout de terre. Comme dit l’une de ses habitantes, le vent permet de balayer les mauvaises pensées qui ne sont pas destinées à rester sur place. Les personnes natives du village de Koumaros ont toutes fait de nombreux déplacements entre leur terre de naissance et le continent, lieu plus propice pour continuer des études ou pour trouver du travail.

Fisáei est une création sonore documentaire poétique à plusieurs mains faisant entendre l’attachement d’habitants natifs de l’île de Tinos à leur lieu de naissance. Elle a été réalisée dans le cadre d’un workshop au festival Polyphonik durant l’été 2019 ( )

Fisáei a été réalisée sous la direction de Benoit Bories et de David Collin, avec Sandra Giscard, Céline Lemaître, Céline Pevrier, Lucile Gimberg, Clémentine Athanasiadis, Diane Kalogiannidis, Irene Mordiglia, Marie Michel Lucas, Muriel Sanchez-Kremp et Sylvie Jundt.

Le LABO, une production de David COLLIN