La plante modèle Arabidopsis thaliana et son "interrupteur" MSL10. 
IMG avec CP Cnrs
Frachisse Jean-Marie et Tran Daniel
Institut de biologie intégrative de la cellule (CNRS/Université Paris-Saclay) [Frachisse Jean-Marie et Tran Daniel - Institut de biologie intégrative de la cellule (CNRS/Université Paris-Saclay)]
CQFD

Des plantes à l'écoute du vent

8 min. - le 6 janvier 2021

Informations

Les plantes ne disposent pas dʹoreilles mais elles sont capables de transformer les vibrations en information. Des chercheurs français ont démontré que lorsque le vent souffle et que la plante oscille, lʹArabette des dames active des "interrupteurs" moléculaires qui lui permettent de se préparer à une éventuelle tempête et de moduler sa croissance.

Les explications de Bruno Moulia, directeur de recherche Inrae dans l'unité mixte Physique et physiologie intégratives de l'arbre en environnement fluctuant à Clermont-Ferrand, interrogé par Sarah Dirren.