Dans le cadre de l'un des programmes de l'association YES, des gymnastes peuvent créer et faire vivre une mini-entreprise pendant une année scolaire. [TarasMalyarevich - Depositphotos]
Six heures - Neuf heures, le samedi

Des gymnasiens à la tête dʹune entreprise

6 min. - le 30 mars 2019

Informations

Dans le cadre de l'un des programmes de lʹassociation YES, une organisation à but non lucratif qui conçoit et gère des programmes pratiques dʹapprentissage du monde économique pour les élèves, des gymnastes peuvent créer et faire vivre une mini-entreprise pendant une année scolaire. Cʹest ce quʹa fait Alexandra Grossen, 16 ans, étudiante en économie et droit au lycée Jean-Piaget à Neuchâtel, en créant avec cinq autres camarade lʹentreprise Drinkʹn eat il y a 6 mois. Par Quentin Bohlen.

Autres épisodes