C'est souvent par l'écrit que l'on peut-être historiquement informé. [Nitr - Fotolia]
Magnétique

Chronique de David Christoffel

12 min. - le 11 octobre 2016

Informations

D'un côté, il y a des restitutions très "historiquement informées" dont la rigueur doit dépasser les limites du "musicalement agréable". D'un autre côté, il y a des musiciens qui préfèrent être "historiquement inspirés", quitte à déjouer les habitudes traditionnelles. Et pour boucler la boucle de Monteverdi au jazz, en fin de chronique, David Christoffel donne la parole à Alessandro di Profio, le directeur artistique des "Concerts d'automne" à Tours. Par David Christoffel