Portrait du compositeur Maurice Ravel en 1914. [Leemage - AFP]
Versus-écouter

Chanter sans barre de mesure

33 min. - le 17 mai 2018

Informations

À la suite du chant grégorien, la Renaissance a vu fleurir un répertoire de chansons profanes qui rythmaient ses lignes vocales sur le texte poétique plutôt que sur un cadre rythmique. Avec le regain d'intérêt pour les formes anciennes autour de la Schola Cantorum à la fin du XIXè siècle, un certain nombre de compositeurs français se sont inspirés de cet "art affranchi de la tyrannie métrique" pour renouveler leur écriture mélodique. Auteur de l'essai La chanson polyphonique française au temps de Debussy, Ravel et Poulenc aux éditions L'Harmattan, la musicologue Marielle Cafafa est aussi la directrice musicale de l'Ensemble Léonor avec lequel elle explore la musique vocale française du Moyen-Âge à nos jours. Cette émission sera l'occasion d'entendre des chansons polyphoniques de Paul Ladmirault ou Maurice Ravel, mais aussi découvrir des compositeurs tels que Raymond Bonheur et Angèle Ravizé.
Par David Christoffel

Autres épisodes