Carl Spitteler, Prix Nobel de Littérature de 1919. [Keystone]
Versus-lire et penser

Carl Spitteler, résurrection dʹun prix Nobel suisse

30 min. - le 27 mars 2019

Informations

En recevant en 1919 le Prix Nobel de Littérature, lʹauteur bâlois Carl Spitteler fut le premier Suisse à être honoré dʹune si haute récompense culturelle, après Henry Dunant, Albert Gobat et Elie Ducommun pour le prix Nobel de la Paix. Son œuvre considérable, peu traduite en français, sʹinspire des mythes et dʹune vision pessimiste de lʹexistence, mais a beaucoup marqué ses contemporains, dont un certain Sigmund Freud. Le 14 décembre 1914, il prononçait un discours "Notre point de vue suisse" sur la situation européenne après quelques mois de guerre mondiale, discours d'une grande audace discuté à son tour par huit auteur.e.s édité.e.s chez Zoé.
Pour le centenaire de cet hommage, plusieurs manifestations fédérales vont tenter de rappeler lʹapport de Spitteler à "lʹesprit suisse" et ses particularités. Dialogue sans doute nécessaire à une meilleure compréhension entre minorités linguistiques et culturelles.
Avec Stefanie Leuenberger, privat-docent de littérature et études culturelles à lʹEPFZ, et Camille Luscher, éditrice du livre collectif: "Helvétique équilibre. Dialogues avec le Point de vue suisse du Prix Nobel de littérature 1919", Editions Zoé, mars 2019.
Par Christian Ciocca, réalisation Bruno Séribat

Une émission de Christian Ciocca

Autres épisodes