Marguerite Barankitse, fondatrice de la maison Shalom. [Karen Misasyan - AFP]
Hautes fréquences

Burundi, un génocide en préparation?

14 min. - le 6 novembre 2016

Informations

Plus de 300'000 réfugiés, des centaines de morts, des milliers de personnes disparues ou emprisonnées, de nombreux cas de viol ou de torture: le Burundi est le théâtre d’une nouvelle tragédie depuis 18 mois. Au départ, il s'agissait d'un mouvement de contestation contre la volonté du président Pierre Nkurunziza de se maintenir au pouvoir qui est fortement réprimé. Mais depuis le poison du conflit ethnique entre Hutus et Tutsis a refait surface insidieusement. Le Burundi s’achemine-t-il vers un génocide?

Entretien avec Marguerite Barankitse, fondatrice de la maison Shalom, destinée à accueillir et protéger les orphelins de guerre au Burundi. Menacée de mort à cause de son engagement humanitaire, elle a dû s’exiler. Elle était présente en Suisse pour la rencontre Nicolas et Dorothée de Flue à St-Maurice. Un sujet préparé par Evelyne Oberson.