Bientôt des mères porteuses en Suisse? [Bianca de Blok - Fotolia]
Sonar

Big data, l'expérience originale d'une femme enceinte

2 min. - le 30 avril 2014

Informations

Une professeure américaine a tenté de cacher au monde numérique le fait qu'elle était enceinte pour tester la manière dont nos données sont constamment tracées et stockées. Son objectif principal était d'éviter le ciblage publicitaire lié à sa situation de future maman. Elle a donc mis en veille ses comptes sur les réseaux sociaux, effectuer les payements relatifs à sa grossesse exclusivement en liquide et anonymisé ses connexions en ligne. Résultat: elle est désormais considérée comme présumée criminelle par les autorités de son pays. Par Magali Philip.