Portrait de Benjamin Constant par Hercule de Roche. [Gianni Dagli Orti - The Picture Desk/AFP]
Helvetica

Benjamin Constant, un Vaudois entre liberté et amour (1/5)

7 min. - le 3 novembre 2014

Informations

Natif de Lausanne, le 25 octobre 1767, il devint après la Révolution française un des penseurs les plus féconds du premier dix-neuvième siècle, épris d’amours compliquées mais surtout de liberté politique alliée au sens civique.

L'Institut Benjamin Constant œuvre, au sein de l’Université de Lausanne, à explorer un univers social et politique d’une réjouissante fécondité dans le sillage du libéralisme politique qui n’est pas l’économisme contemporain.