Le rappeur américain Danny Brown. [facebook.com/xdannyxbrownx]
Dans la peau d'Anne

"Atrocity Exhibition" de Danny Brown

6 min. - le 13 octobre 2016

Informations

Le rappeur a appelé son dernier album Atrocity Exhibition en reférence à un titre de Joy Division, mais aussi pour avertir l'auditeur aventureux qui se risquerait à l'écouter. Pendant 15 titres, Danny Brown nous fait plinger dans la foire aux monstres qu'est sa vie: la dope, la dépendance, la solitude, les pensées morbides, la violence et l'anxieté. Musicalement, les instrus hip hop de Danny Brown sont elles aussi blindées de références et d'emprunts sonores au punk, à la new wave et à l'electro.

Un album dense, compliqué et riche, qui laisse à penser qu'il est parfois bon de se plonger dans les ténèbres.