AESOPFE a mis sur pied un projet de réinsertion professionnelle pour des femmes et des jeunes filles au Cameroun [aesopfe.ch]
Chacun pour tous

Association AESOPFE

2 min. - le 22 septembre 2021

Informations

Créée à Genève en 2008, lʹassociation AESOPFE (association pour lʹéducation, les soins et la promotion de la femme et de lʹenfant) est active au Cameroun dans les domaines de lʹéducation, de la santé et de la promotion de la femme. Depuis peu, lʹassociation a mis sur pied un projet de réinsertion professionnelle pour des femmes et jeunes filles et créé deux ateliers de couture et de coiffure. Les populations visées par lʹaction concernent essentiellement les femmes déscolarisées et les jeunes filles provenant des zones en conflit ainsi que les femmes handicapées. Cela a permis en novembre 2020 à une trentaine de femmes et de jeunes filles-mères de démarrer leur stage pratique en coiffure et couture. Afin de poursuivre son projet dʹappui à des stages pratiques de couture et de coiffure pour femmes dans les provinces de Douala et de Nkogsamba, projet soutenu par la Ville de Genève et les communes genevoises, lʹassociation AESOPFE recherche du matériel pour que les participantes puissent non seulement sʹexercer mais aussi et surtout ouvrir leur propre atelier à la fin de leur stage de 2 ans dans leur localité respective.

DEMANDE:
- Toute sorte de petit matériel de couture (épingles, ciseaux, papier pour patronage, patrons, coupe fil, découd vite, mètre ruban, petite règle, grande règle japonaise, jauge, craie tailleur, crayon marqueur, papier calque, roulette, pinceau, aiguilles, dés à coudre, pinces courbes, fermetures éclairs, etc.)
- Des machines à coudre mécaniques ou électriques (mais pas celles insérées dans un meuble!)
- Du matériel de coiffure (casques, sèche-cheveux, bacs à shampooing, ciseaux professionnels)
- Des téléphones portables
- Des ordinateurs portables