Visuel de Carnet(s) du lac d'Ariane Epars. [davel14.ch]
Entre les lignes

Ariane Epars : "Carnet(s) du lac"

56 min. - le 8 août 2016

Informations

Une artiste écrit tous les jours à la fenêtre de sa chambre. Ariane Epars observe les variations météorologiques, elle note, transcrit.

Les carnets de l’artiste n’ont pas de vocation littéraire. Pourtant il y a écriture. Poésie de la juxtaposition des observations.

L’œuvre d’Ariane Epars est discrète, subtile. Elle s’empare d’un espace, d’un territoire. Et l’investit au jour le jour, mais sans grande démonstration.
Pourtant quelque chose se passe, quelque chose a changé. C’est aussi le processus des carnets. Et l’espace est l’écriture. L’écriture et le paysage qu’elle voit changer, en de constantes variations atmosphériques et sonores, d’heures en heures, à la fenêtre de sa chambre.

Par David Collin
Lectures : Rita Gay
A lire : Ariane Epars, Carnet(s) du lac, Editions Héros-Limite, 2015.

Une nouvelle diffusion de l’émission du 2 novembre 2015