Mobilisation du syndicat Unia en faveur d'un salaire minimum de 4000 francs, en septembre 2012. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Forum

Après l'initiative Minder, le peuple douterait-il du "modèle suisse"?

11 min. - le 24 mars 2013

Informations

La Suisse n’est-elle pas en train de vivre une révolution rampante, avec des citoyens qui ne croient plus aux bienfaits d’une économie peu réglementée, capable d’assurer une redistribution juste des fruits? On l’a vu avec l’initiative Minder contre les rémunérations abusives: traditionnellement, le corps électoral suivait les partis bourgeois et les milieux économiques, et cette fois ils ont préféré suivre un homme seul contre l’establishment économique. Et ce dimanche, un sondage publié par le Journal Schweiz am Sonntag confirme cette méfiance croissante à l’égard du modèle économique suisse: près de trois quarts des sondés soutiennent l’introduction d’un salaire minimal, la revendication centrale d’une initiative déposée par les syndicats. Débat entre Claudine Amstei, directrice de la Chambre vaudoise de commerce et de l'industrie et Aldo Ferrari, syndicaliste, membre du comité directeur d'Unia Suisse.

Autres épisodes