L'auteur suisse Alexandre Friedrich. [CC BY SA]
Entre les lignes

Alexandre Friederich : "Fortdetroit"

56 min. - le 15 août 2016

Informations

Récit d’anticipation, roman d’aventure, reportage-enquête dans le monde sinistré d’une cité en faillite, “Fordetroit” est tout cela à la fois.
C’est un texte d’une grande qualité, direct et puissant que livre Alexandre Friederich.

"C'est bien les kilomètres bruts, le fait d'être coupé de son histoire, en lieu inconnu, avec des chiens et un homme qui manipule une lampe, un homme coupé de soi, le fait d'explorer cet abri neuf, dormant peu, ne dormant pas puis dormant dix, douze, quatorze heures, physiquement soustrait, c'est bien ce refuge hors de soi que je viens trouver et les voitures qui filent le long de la John C. Lodge Freeway emportent des parties de mon corps. Dans quelques jours, quand elles auront tout emporté, j'obtiendrai ce que nul n'obtient dans un monde familier : une disparition."

Alexandre Friedrich rêvait d’écrire un traité de la disparition. Ce qu’il nous livre avec Fordetroit, c’est une plongée en immersion dans un monde détruit, où surnage une humanité oubliée qui se débrouille comme elle peut pour survivre, pour inventer le monde après la catastrophe. Un tableau infernal qui pourrait bien figurer notre avenir. Dans la tradition du reportage littéraire, Friederich s’installe dans la cité de Ford. Dépassant l’image si esthétique des ruines industrielles, il détecte dans les scènes de la vie quotidienne des laissés-pour-compte, les indices d’un futur qui pourrait bien vite nous rattraper. Detroit n’est plus Detroit, mais une image fantôme du développement économique effréné dans une cité tentaculaire, sans foi ni loi et qui, un beau jour, s’arrête brutalement. Alors c’est un monde entièrement conditionné par le mirage d’une réussite trompeuse, celle de Ford, qui s’effondre. Friedrich rencontre les habitants, vit au milieu d’eux, écoute leurs conversations, écrit le futur.

Par David Collin
Lectures : Frank Semelet
A lire : Alexandre Friederich, Fordetroit, Editions Allia, 2015. A lire également du même auteur chez le même éditeur : Easyjet, 2014

Une nouvelle diffusion de l’émission du 26 octobre 2015