La crise du coronavirus invite à repenser et mieux appréhender le vieillissement de la population et la prise en charge des aîné.e.s. [VALERY HACHE - AFP]

Vieillesse et pandémie

Lors du Covid-19, une séparation a été opérée entre les personnes à risque et le reste de la société. Certaines personnes de plus de 65 ans, considérées comme à risque, se sont émues quʹon se préoccupe ainsi de leur santé. Dʹautres se sont au contraire indignées de cette "infantilisation" et la perte de leur libre arbitre. Le coronavirus, un choc pour les aînés et les aînées?
Delphine Roulet Schwab, professeure à la Haute Ecole de la santé de La Source, nous en parle dans Tribu.
Vieillesse et pandémie