Des jeunes soudanais jouent de la musique et célèbrent la signature d'un accord de transition entre civils et militaires à Khartoum, la capitale du Soudan.  [Ebrahim HAMID - AFP]

Reportage au Soudan 2/4

2ème partie du reportage de Loïc Delacour au Soudan:
Alors qu'il y a un an, le 3 juin 2019, se déroulait le massacre de Khartoum, des jeunes artistes et activistes racontent l'importance de la musique et de l'art en général, avant, pendant et après cet épisode tragique de la révolution soudanaise. L'occasion également de revenir sur le rôle primordial de Capital Radio 91.6, radio diffusant principalement en langue anglaise, et véritable havre de paix et de créativité pour des artistes se cherchant une identité entre les cultures arabes et africaines du Soudan, et celle de leurs influences musicales américaines, principalement du hip hop et de la trap.
Le reportage est suivi d'un entretien téléphonique avec la directrice du Festival de la Cité, qui propose cette année une alternative au festival, composée d'une semaine d'événements du 7 au 12 juillet. Jean-Marc Baehler nous parle ensuite de la cumbia, un genre musical sud-américain.
Reportage au Soudan 2/4