Johannes Brahms (circa 1860). [Karl von Jagemann / LEEMAGE - AFP]

Johannes Brahms et la Suisse : chronique d'une passion (1)

Chaque année, avec lʹarrivée des beaux jours, Brahms nʹa quʹune idée en tête : quitter Vienne et trouver un coin tranquille où il puisse passer lʹété pour se reposer et composer en toute quiétude. Cʹest ainsi quʹen 1886, il porte son choix sur la petite ville de Thoune, sur les rives du lac qui porte son nom. Il sʹy plaît tellement, quʹil y reviendra trois étés de suite. Pas moins de douze opus ont ainsi vu le jour sur les rives du lac de Thoune.
Johannes Brahms et la Suisse : chronique d'une passion (1)
Derniers épisodes L'oreille d'abord
Tout voir