Cour intérieure [Marie Bovo - DR]

Point de fuite: le Marseille de Marie Bovo se révèle dans les détails

Des cours intérieures dʹun quartier populaire dans lesquelles du linge sèche aux fenêtres, des plages désertées à la nuit tombée sur lesquelles se lit la présence humaine dans une trace de pas ou un mégot oublié, des faïences du 19e siècle qui il y a peu encore ornaient les murs dʹun Kebab mystérieusement baptisé ʹʹEn Suisse, le palais du roiʹʹ. Le Marseille de la photographe Marie Bovo se révèle dans les détails. Elle pose son regard avec poésie sur des lieux en mutation ou des espaces à la lisière du dedans et du dehors pour interroger la façon dont lʹhumain habite un territoire. Ce territoire, Marseille, Marie Bovo y est attachée: parce que cʹest sa ville, mais aussi en raison du flux de population, du brassage des cultures, qui nous racontent lʹhistoire du bassin méditerranéen.
Reportage Muriel Mérat, réalisé par Rodolphe Bauchau
Production: Muriel Mérat & Christophe Canut
Photo: "cour intérieure" issue du travail photographique de Marie Bovo
Point de fuite: le Marseille de Marie Bovo se révèle dans les détails