Mme Yvonne Klecki et M. Leonard P Closuit. [c.buser - rts]

Paul Klecki 1/2, Réminiscences dʹun chef dʹorchestre et compositeur

Le 17 septembre 1939, lorsque la Pologne est écrasée par les hordes nazies. Dans lʹémotion, Paul Klecki, qui depuis 1938 a trouvé refuge à Clarens, se rend aussitôt à Morges chez Ignacy Jan Paderewski, chef du gouvernement polonais en exil, afin de se mettre au service de son pays en guerre contre lʹAllemagne. Paderewski lui répond alors: "Restez en Suisse, jʹai plus besoin dʹun Klecki vivant que mort!"… Paul Klecki y posera ses valises pendant près dʹun quart de siècle.
Qui était Paul Klecki? Versus Ecouter vous invite à le redécouvrir à la lumière de nombreux témoignages. Parmi eux, ceux de sa seconde épouse, Yvonne Klecki qui aura cent ans en octobre prochain et son ami historien, Léonard Pierre Closuit.
Une proposition de Catherine Buser
Paul Klecki 1/2, Réminiscences dʹun chef dʹorchestre et compositeur