Depuis plusieurs mois, les jeunes sont en première ligne pour alerter les politiques et l'opinion publique sur les effets du réchauffement climatique (ici le 18 janvier 2019 à Lausanne). [Fabrice Coffrini - AFP]

Six heures - Neuf heures, le samedi

Olivier Fillieule, professeur de sociologie politique