Holi soit qui mal y pense. [andessa - Fotolia]

APPROPRIATION CULTURELLE 3/5 - Holi soit qui mal y pense

Dans une grande explosion de poudre multicolore, la compagnie marseillaise Artonik s'approprie le meilleur de la fête sacrée hindoue Holi, dans un spectacle célébrant l'amour et le refus de l'exclusion. Pour ces artistes de rue programmés par le festival La Plage des Six Pompes à La Chaux-de-Fonds, si l'échange culturel avec l'Inde n'a certes pas eu lieu, le métissage reste une pratique vertueuse. Mais comment leur spectacle est-il perçu par des membres de la communauté indienne de Suisse romande?

Reportage: Jonas Pool
Réalisation: Jean-Daniel Mottet
Production Laurence Difélix
APPROPRIATION CULTURELLE 3/5 - Holi soit qui mal y pense